dimanche 2 décembre 2012

Rénovation des banlieues des grandes villes chinoises


Dans les banlieues des grandes villes chinoises modernes se développent des quartiers résidentiels sous forme de « mini-villages », avec entrées gardées par des vigiles, clôtures ou murs d'enceinte, possédant également souvent une infrastructure de commerces et services intégrés.

A Shanghai, dans la banlieue de MinHang, certains quartiers résidentiels sont de style « ancienne concession française », on pourrait dire style colonial début XXe siècle.
La ressemblance avec les maisons de la vraie ancienne concession française du centre ville est frappante.
Il y a évidemment à travers ce style architectural l'évocation du mode de vie d'une caste d'exception, au-dessus du peuple comme l'étaient les colons français à l'époque.
Pour la nouvelle classe moyenne-supérieure chinoise, tous les moyens de marquer sa différenciation ; la consommation à outrance de biens de marques haut de gamme occidentales en est un; vivre dans une telle résidence en est un autre.

(Remerciement à Roger, auteur de cet article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire