mercredi 26 septembre 2012

中秋节 Fête de lune / Fête de mi-automne




Ce dimanche, le 30 septembre 2012, nous fêterons la fête « zhong qiu jie 中秋节 », mot-à-mot « fête de mi-automne », souvent traduite comme « la fête de la lune ». C’est une des fêtes chinoises traditionnelles les plus importantes, célébrée le soir du 15e jour du huitième mois lunaire en Chine et aussi dans certains autres pays asiatiques comme le Vietnam, la Corée, le Japon,

Dans le calendrier lunaire, le huitième mois marque le milieu de l’automne ; la lune est pleine au 15e jour de chaque mois. Le 15 du huitième mois, la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année, ce qui symbolise l’unité de la famille et le rassemblement. La nuit de la Fête de mi-automne, la famille se réunit, dégustant les « gâteaux de lune » (yue bing 月饼) et admirant la clarté de la lune.



Le Gâteau de lune, contient souvent des jaunes d'œufs salés, en général de cane (xian dan huang 咸蛋黄), ce qui lui donne une couleur jaune rappelant également celle de lune. La surface est décorée de motifs en relief ou de sinogrammes auspicieux, ou bien indiquant le contenu pour faciliter le choix des clients. Il en existe en effet différentes sortes, dont certaines typiques d'une région donnée. Pour satisfaire la demande des consommateurs modernes, le choix s'accroît d'année en année, et comprend en 2006 des versions glacées.

Quelques-uns des contenus les plus courants :

Quant à l’origine de la fête, il existe plusieurs versions. En voici une :

Sous la dynastie Tang (618-901), les Tujue, une minorité nationale attaquait fréquemment la frontière nord de la Chine. L'Empereur Li Shimin envoya le général Li Jing à la tête d'une armée. Après quelques mois de guerre, Li Jing réussit à repousser les Tujue et à rétablir la paix.
La campagne militaire terminée, le général rentra à Chang'an, la capitale, où il arriva le 15 août du calendrier lunaire. L'Empereur le fit accueillir en grande pompe, comme un héros, au son des cloches et des tambours.

En l'honneur de cette victoire et de la paix retrouvée, un marchand de Chang'an créa pour l'Empereur un gâteau spécial de forme ronde et coloré. L'Empereur Li Shimin le distribua à ses ministres et leur dit qu'il fallait le manger pour inviter la lune. Voilà pourquoi il s'appelle "Gâteau de lune".[2]

A l’approche de la fête, en France les supermarchés asiatiques ainsi que les pâtisseries chinoises proposent une grande gamme de « Gâteau de lune ». Les intéressés peuvent choisir le goût qui leur convient.

Bonne dégustation et joyeuse Fête de lune / Fête de mi-automne ! 中秋节快乐 (zhong qiu jie kuai le)



1 commentaire: